Carole Dionne

« Planifiez vos rêves » m’offre une magnifique tribune afin de venir me présenter à

vous et j’en suis très reconnaissante.

Je m’appelle Carole Dionne et je suis originaire de l’Abitibi d’où je suis partie en

1991 pour me diriger vers la région de Québec. J’y suis demeurée de 1991 à 2010.

Maintenant, j’habite dans le Bas St-Laurent, dans une région fantastique qu’est le

Témiscouata.

Je suis une amoureuse aimante de la nature et c’est auprès d’elle que je me

ressource le plus étant donné parce que je travaille beaucoup avec la souffrance de

l’âme.

Étant infirmière depuis 30 ans, j’ai côtoyé la souffrance toute ma vie, qu’elle soit

physique ou psychique.

Dans le passé, j’étais une personne très timide. Je m’amuse à dire que je passais

entre le mur et la peinture tellement j’étais gênée. Très observatrice de nature,

j’aimais beaucoup observer les gens, leurs attitudes, leurs comportements. J’ai

toujours eu une grande facilité à voir dans les gens depuis que je suis toute petite.

J’étais également très peureuse, insécure, et j’ai aussi fait l’expérience de la

dépendance affective.

En bas âge, j’ai été victime d’abus sexuel. J’ai grandi pendant 10 ans dans la violence.

Dans notre rue, il y avait un voisin qui n’aimait pas ma famille et qui posait des

gestes très violents envers mon père et ma mère.

J’ai aussi beaucoup souffert d’un sentiment d’être différente des autres. Je

préférais me tenir avec des adultes plutôt que des jeunes de mon âge.

Quand est venu le temps de choisir un métier, je me suis dirigée en soins infirmiers.

J’ai travaillé dans différents domaines comme infirmière, ce qui fait que j’ai acquis

une expertise très diversifiée. J’ai travaillé en centre hospitalier en CHSLD dans

un CSSS ainsi qu’au privé.

Le premier point de bascule que j’ai vécu dans ma vie s’est produit à l’âge de 30 ans

où on m’a dit que j’avais des nodules à la glande thyroïde qui pouvaient ressembler au

cancer. À cette époque, j’avais 3 jeunes enfants, mon mariage n’allait pas bien,

j’étais loin d’être heureuse et le cancer pour moi égalait la Mort. Ce fût un réel choc

qui m’a amenée à travailler sur moi. Durant cette période, suite aux questions et

demandes que je faisais à l’Univers, j’ai été dirigée vers un cours de développement

personnel. J’ai étudié 2 ans et travaillé beaucoup sur moi, ce qui a fait qu’après 2

ans, je n’avais plus de nodules à la thyroïde. C’était comme si tout était entré dans

l’ordre.

C’est à ce moment que je me suis mise à travailler encore plus avec la métaphysique.

«  Quand il y le silence des mots, trop souvent se réveille la violence des maux ».

Qu’est-ce que j’ai fait ? Entre autres choses, j’ai beaucoup amélioré ma

communication, ce qui a contribué à rétablir ma thyroïde, et j’ai libéré plusieurs

blessures de mon passé. Je dis que la communication a sauvé ma Vie. J’en ai

d’ailleurs fait une conférence où j’offre aux gens des outils concrets pour améliorer

leur communication. Désormais, je sais très bien que grâce à une bonne

communication avec moi, c’est à dire que quand je suis capable d’être à l’écoute de

mes valeurs, mes besoins mes limites, j’arrive à mieux communiquer avec les autres.

Quand je communique, j’ai une immense responsabilité, car je peux jusqu’à un

certain niveau, « tuer » ou « élever » quelqu’un par la communication. Autrement dit,

les mots peuvent agir véritablement comme du «poison» ou à l’opposé, comme un

«baume sur le cœur». C’est à nous de choisir dans lequel des deux pôles nous voulons

agir.

Le deuxième point de bascule est survenu lorsque j’ai traversé un divorce qui a été

teinté de violence physique, psychologique et verbale. À cette période, j’avais 3

emplois pour arriver à subvenir aux besoins de mes enfants.

Le troisième point de bascule fût aux alentours de 2007 quand j’ai découvert une

anomalie dans le sein droit. Le temps de passer les examens afin de savoir si c’était

grave ou pas, j’ai remis en perspective plusieurs choses dans ma vie.

Le quatrième point de bascule apparût en 2008 lorsque je me suis attirée un

épuisement professionnel. À ce moment, je travaillais pour un CSSS de Québec et

j’étais rattachée à des écoles. C’est suite à cet événement que j’ai écrit mon livre :

« Au-delà du visible, il y a l’Invisible. Un voyage au cœur de soi. »

J’ai fait un grand cheminement dans mes valeurs, mes buts, mes rêves.

J’ai été arrêtée 2 mois de mon travail et pendant ce 2 mois, j’ai beaucoup réfléchi,

et j’ai beaucoup pleuré également en raison d’un énorme sentiment d’impuissance

dans ma réalité d’infirmière. Toute cette réflexion m’a amenée à repenser ma vie !

À peine 1 an plus tard, un événement à mon travail a fait déborder mon vase. Je me

suis sentie prise en otage par mon employeur. J’ai décidé de quitter le réseau

n’étant plus capable de vivre avec ces valeurs, ces restrictions qui,

vraisemblablement, n’étaient pas en synergie avec les miennes. Si je restais là-

dedans, je sentais que j’allais y laisser ma peau littéralement, comme si j’allais

mourir de l’intérieur. J’ai donc pris la décision audacieuse et risquée de sauter en

bas du précipice sans savoir si j’avais un parachute pour ralentir ma descente. Donc,

du jour au lendemain je me retrouve sans travail et sans argent avec 3 adolescents

ainsi qu’une maison. C’est à partir de ce moment que je suis entrée dans une autre

grande période de ma vie que j’appellerais «  je suis le flot ».

À ce moment, c’est comme si je sentais 2 mains derrières mes épaules qui me

guidaient vers une route entièrement inconnue, me laissant guider ainsi par mon

intuition.

Dans un premier temps, j’ai été guidée vers une formation en hypnose holistique que

j’ai poursuivie par la suite comme deuxième carrière.

J’ai vendu ma maison à Québec, j’ai quitté à contrecœur et en tout connaissance de

cause, mes enfants, devenus désormais des jeunes adultes qui désiraient rester à

Québec et j’ai déménagé dans mon nouveau coin de pays.

Tout ce temps, je pensais à un proverbe que j’adore : «  Soyez prêt à tout perdre,

pour tout retrouver. »

L’hypnose a changé ma vie. Je suis passée de la fille gênée, insécure à un être plus

mature, plus libre encore, avec beaucoup plus d’assurance, de confiance, d’audace.

Le fait de comprendre le fonctionnement de l’inconscient a fait toute la différence.

Maintenant je porte le chapeau de « travailleuse autonome ». Je me laisse guider

principalement par mon intuition avec confiance même si parfois, j’admets que ce

n’est pas toujours facile. Actuellement, je me sens tellement plus libre parce que je

peux être totalement qui je suis et mettre à profit tous mes talents, dons,

expériences afin d’aider les gens dans la mesure du possible à accéder à un mieux-

être. Je suis passée de la victime à l’exécutrice de ma propre vie / la personne

mature que je suis. J’ai été victime de plusieurs choses dans ma vie, mais je ne suis

pas obligée de demeurer victime toute ma vie. «Retenez qu’une Victime un jour, ne

l’est pas pour toujours ! »

Je suis rendue à la mi-temps de ma vie. Je suis fière de ce grand parcours et je sais

qu’il me reste encore plein d’apprentissages à faire. Par contre, je sais aussi que je

peux aider beaucoup avec tout ce précieux bagage personnel et professionnel acquis

et qui est désormais de mieux en mieux intégré. Je suis une spécialiste de la santé

qui décode le langage du corps (le «mal a dit») qui aborde l’individu dans sa globalité,

sans oublier une dimension forte importante qu’est la spiritualité. «Avant de croire

en d’autres choses, il est primordial de croire en soi, en notre propre potentiel de

changement». Généralement, tout commence par soi.

Je suis une humaniste qui souhaite guider les gens vers un mieux-être : «  Être bien

dans ma tête, dans mon corps et dans mon cœur. »

Les valeurs sont importantes pour moi et elles sont mes assises pour la création

d’une fondation solide et équilibrée qu’est ma vie.

Elles sont : intégrité, transparence, simplicité, non jugement, efficacité, harmonie,

écoute, confidentialité.

Je suis pleine de gratitude de pouvoir partager au fil du temps avec vous toutes ces

belles richesses acquises par la VIE.

J’offre des consultations par Skype et bientôt des conférences, des ateliers, des

méditations intuitives, des astuces par internet vous serons proposés.

Suivez-moi, nous aurons du plaisir à grandir ensemble vers de beaux horizons !

S’éveiller pour s’élever en tant qu’être humain, voilà ma MISSION !

Carole Dionne

Infirmière, coach en mieux-être, conférencière, auteure

418-860-5637

www.caroledionne.com

Visitez ma page Facebook