Blandine Maillard

Je suis une jeune française de 30 ans qui vit au Québec depuis début 2015, où j’ai repris mes études (une Maîtrise de recherche en Océanographie) après avoir travaillé pendant un peu plus de 6 ans comme professeur de biologie en France avec des jeunes de différents âges.

C’est un gros changement de vie me direz-vous. Oui, c’est certain, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg… En fait, ma vie a changé à partir du décès de mon mari début octobre 2013. Cela faisait 10 ans que nous étions mariés et nous avions des projets qui étaient sur le point de se réaliser. Mais mon mari est décédé d’un cancer avant qu’ils puissent se concrétiser vraiment, avec beaucoup de regrets sur tout ce qu’il n’avait pas eu le temps d’accomplir dans sa vie. Tout ce qu’il demandait, c’était un peu plus de temps. Un temps qu’il n’a pas eu. Et à ce moment-là, ça a été un choc pour moi quand j’ai regardé ma vie et réalisé à quel point j’avais moi aussi des regrets pour toutes ces choses qui me tenaient à cœur, que je n’avais pourtant pas faites. Par peur, par flemme, parce que je me disais que j’allais m’y mettre bientôt quand le moment serait propice… mais en fait, il n’y a jamais de moment parfait, je l’ai compris à ce moment-là. Alors j’ai décidé de radicalement changer ma vie, pour qu’elle corresponde enfin à ce à quoi j’aspirais. J’ai pris le temps de me poser les bonnes questions, puis j’ai planifié une année sabbatique avant de reprendre mes études.

Durant cette année sabbatique, j’ai beaucoup appris et beaucoup changé. Un magnifique voyage en voilier dans l’Océan Indien, comme équipière, m’a fait rencontrer des gens qui ont jalonné mon parcours intérieur et m’ont fait me révéler à moi-même, avec une bonne dose de coups de pieds au derrière que je me suis mise en prime, pour faire bonne mesure. Et les changements qui se sont produits en moi, en l’espace d’un an et demi, me laissent encore émerveillée. Tous ces talents et cette puissance que j’ai découvert, je me demande parfois encore d’où ils viennent, tellement je n’en avais pas conscience avant. J’ai acquis une confiance en moi, une appréciation de moi-même que je n’avais pas avant. J’ai aussi réalisé un de mes plus grands rêves : faire une traversée d’océan en voilier. Et je suis sur le chemin d’un certain nombre d’autres (vous pouvez d’ailleurs aller voir sur mon blog le défi très audacieux que je viens de me lancer). Si bien qu’aujourd’hui, si je devais mourir (même si je n’en ai pas du tout envie car j’ai encore plein de choses à accomplir !), même dans 1h, je n’aurais aucun regret. Absolument aucun.

Je suis tellement reconnaissante de ce que j’ai pu apprendre que maintenant la mission que je me suis donnée c’est de le transmettre au plus grand nombre. Je ne prétends pas avoir le savoir universel, loin de là. Mais je souhaite transmettre, à ma façon, tout ce que j’ai pu apprendre au travers de mon évolution personnelle, et grâce aussi à ce que je lis aujourd’hui. Bien sûr, c’est de la responsabilité de chacun de se retrousser les manches car se trouver et se réaliser n’est pas facile tous les jours, c’est pourquoi j’ai aussi à cœur de créer une communauté qui va se soutenir mutuellement.

Donc voilà, mon rôle c’est de vous transmettre ces clés. C’est vous ensuite qui décidez de les utiliser (ou non) pour ouvrir votre propre coffre au trésor, qui vous mènera à la personne que vous voulez devenir et à la vie dont vous rêvez. La route est semée d’embûches (et aussi de victoires) mais je vous le garantis, ce que vous découvrirez le vaudra largement, et de loin. On se met en route?